Meilleure année 2021

Et on aimerait qu’elle le soit, meilleure, cette année 2021 ! Un retour à la « normalité » serait le bienvenu, car à la MJ, on doit bien le dire, on est en manque. En manque de culture et de mixité sociale…

En manque de fête, en manque de soleil, de stages et d’ateliers. En cette saison, on devrait vous parlez d’un concert au Centre Culturel avec nos amis du Kiwanis, on devrait imaginer le(s) voyage(s) de cet été, on devrait penser carnaval et costumes, se remettre un peu, aussi, des réveillons. On devrait penser à la venue d’une conteuse ou d’un conteur en partenariat avec la Régence… Mais là, on n’ose plus. On le souhaite juste, mais pas trop fort, même si on aimerait y croire.

Au-delà de ces évidences, on aimerait aussi vous dire combien la santé mentale est importante, tout comme la bienveillance et la solidarité. Car on sait déjà que la répression, la violence et la délation ne feront pas de demain un monde meilleur.

Chez nos amis Canadiens, la ministre de la santé Patricia Hadju s’en est inquiétée depuis le début : « Nous lançons dans les jours à venir, un outil virtuel de santé mentale auquel les Canadiens pourront accéder gratuitement, ce qui les aidera au moins à acquérir des compétences qui contribueront à réduire leur anxiété et leur peur » … « C’est pourquoi j’appelle également les Canadiens à être gentils les uns envers les autres ». On est bien loin de la délation ou de démonstration de force. Il faut faire montre d’empathie et de bienveillance.

Car l’impact sur notre fonctionnement au quotidien est bien réel. Comme le montre ce tableau ci-dessous, les difficultés ne sont pas rares, la plus répandue étant liée au sommeil.

Bien-entendu, de nombreuses initiatives sont aussi prises chez nous en vue d’un soutien psychosocial. On trouvera en ligne de nombreuses réponses à nos questions via différents sites ICI ou encore ICI. Mais les causes de ces troubles légitimes, l’isolement, le confinement, l’anxiété voire la peur seront toujours là. Pouvoir au plus vite retrouver une vie sociale et culturelle est pour nous essentiel au bien-être de la population et en particulier des plus jeunes qui vont aussi se construire pendant cette période.

Nos finalités sont la citoyenneté, l’expression, la solidarité mais aussi la critique du monde qui nous entoure. La responsabilité du jeune adulte face aux enjeux multiples que nous sommes tous et toutes amenés à vivre. L’animateur n’est pas un gardien de troupeau, il est la boite à outils, il propose des aventures à travers lesquelles le jeune pourra s’émanciper, s’exprimer, prendre sa place. Et c’est nécessaire, avec ou sans le soutien d’une structure et d’encadrants.

Aujourd’hui le champ des possibles est emmuré et on n’y avance que masqué. La cohérence des mesures prises influence la confiance des jeunes envers notre système socio-politique. Un cours ou un atelier individuel de 30 minutes, avec masque et gel à bonne distance physique serait-il plus dangereux que les files constatées dans les grandes surfaces pour les soldes ou à l’aéroport ? La liste exhaustive des analogies et des contradictions serait ici trop longue et futile mais les questions fusent et nos jeunes ne comprennent pas toujours.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, nous appelons donc de tous nos vœux un assouplissement rapide des mesures envers les secteurs sociaux et culturels en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour que 2021 soit plus conviviale et emplie de chaleur humaine.

Marc Van Malleghem, coordinateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s